Chenko – Patrice Cazeault

Présentation :

● Titre : Chenko
● Auteur : Patrice Cazeault
● Maison d’édition : ADA Éditions
● Collection : Corbeau
● Date de Parution : Avril 2019
● Nombre de pages : 348 pages
● ISBN : 9782898034343

Résumé :

« Alors, meurs. »
____________________

La menace d’Anna Chenko plane sur le continent.

Jadis, elle et Renard rêvaient de conquérir l’Ouest ensemble. Aujourd’hui, elle a mis un prix sur sa tête.

Quand London Maize, une redoutable chasseuse de primes, s’attaque à ses deux apprentis, Renard n’a plus le choix.

Il doit sortir de sa retraite et régler son compte à Anna Chenko une bonne fois pour toutes.

Mon avis :

Une nouvelle fois, Patrice Cazeault m’en a fait voir de toutes les couleurs avec son second tome Chenko. Cette fois-ci, dans ce deuxième tome, on peut voir un univers différent du premier. Si le premier était concentré sur Renard, Cassidy Jackson, Qqova et leurs aventures de hors-la-loi, le deuxième roman donnait une vision tout à fait différente.

Cette fois, on oublie les aventures des cowboys et des bandits. Ce roman s’est surtout focalisé sur une chose encore plus intéressante : les sorcières et les Indiens. Ainsi, dans cette lecture, on a pu apercevoir en premier plan les sorcières obéissant à la légende Anna Chenko. Après avoir lu le premier tome, j’étais réellement intriguée par ce personnage si mystérieux. Nous ne l’avions jamais encore rencontré auparavant, mais maintenant, on peut facilement comprendre comment celle-ci a pu charmer tous les cœurs des gens qu’elle rencontre…
Est-ce dû à sa magie ou simplement son charisme ?

Le second personnage qu’on apprend à connaître selon sa Légende : Taza la mort. Ce célèbre guerrier indien qui sème la mort partout où il passe avec ses guerriers « Fantômes ». Il fut réellement digne de sa légende : rude, possessif, il est un vrai guerrier au sang chaud, prêt à défendre les siens envers et contre tous.

Ce fut deux personnages que j’ai réellement appréciée découvrir. Il est une chose d’en entendre parler, mais de réellement les découvrir m’a permis d’en apprécier un, et de détester l’autre. À savoir qui j’aime et qui est celui que je me suis amusé à « détester », cela reste un secret ! Je peux simplement vous dire qu’autant Anna Chenko que Taza la mort m’ont fait ressentir ce sentiment d’amour/haine.

De nouveau, l’auteur a réussi à me faire voyager, rêver, à me surprendre … et même à me faire monter la boule à la gorge. Tandis que dans le premier tome, je voyageais auprès des Indiens qui faisaient la guerre aux soldats américains et aux hors-la-loi, cette fois-ci, ce fut les sorcières d’Anna Chenko qui me firent rêver. J’avais la magnifique vision de ses sorcières aux robes somptueuses de ce temps-là, aux allures fières et avec leurs majestueux chapeaux. Imaginer voir ce regroupement arrivé ensemble dans un combat tel de dangereuses créatures aux pouvoirs démoniaques était un moment magique.

Cependant, contrairement à ma précédente lecture du premier tome, Chenko m’a souvent pincé le cœur. On y aborde plusieurs sujets particulièrement déchirants. On fait face à plusieurs sentiments tels que la solitude, le doute, l’humiliation, la détresse, l’abandon… Des émotions dont nous faisons toute face un jour ou l’autre dans notre vie. Cependant, Patrice Cazeault a réussi à venir me toucher directement au cœur avec ses personnages, et avec l’agilité et le soin de ses mots choisis, il a réussi à me tenir en haleine tout le long des deux derniers chapitres. Je dois même vous avouer m’être surprise moi-même à avoir cessé de respirer, avoir été tendue et aux aguets jusqu’à la toute dernière ligne. Ce fut finalement, comme la personne sensible que je suis, les larmes aux yeux que j’aie finalement lu la dernière ligne avec un grand désespoir de ne pas pouvoir continuer de sitôt ma lecture.

Je ne sais pas ce que l’avenir réserve à ces merveilleux personnages, mais je peux certifier que j’attends avec une grande impatience, et le cœur serré de tristesse pour eux, le troisième tome « Ysandelle ». Cette fois-ci, je sens que la tournure sera plutôt vers le royaume de la Reine Pâle et de ces serviteurs les vampires…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s