Ardian Vulpea – Mehdi Marion

Présentation :

● Titre : Ardian Vulpea – L’île aux serpents
● Auteur : Medhi Marion
● Maison d’édition : ADA Éditions
● Collection : Collection Panache
● Date de Parution : Mars 2019
● Nombre de pages : 304 pages
● ISBN : 9782898031984

Résumé :

Un jeune garçon se réveille amnésique sur un repaire de pirates situé au beau milieu de la mer Noire, dans une autre réalité. Destinés à être la future relève de la piraterie, les enfants y sont retenus pour être formés. Les nouveaux amis, les leçons, les humiliations ainsi que d’étranges phénomènes et aptitudes vont conduire le garçon à devenir une légende.

Découvrez Insula Serpilor, l’Ile des Serpents, avec ses mystères, ses pirates et son terrible Capitaine.

Oserez-vous tenter l’immersion dans le premier tome des péripéties flibustes du jeune Ardian Vulpea ? Au programme : fantasy, débrouillardise, courage, premiers émois, arts martiaux, punitions et vengeance !

Mon avis :

J’avais souvent aperçu « Ardian Vulpea » à ma librairie, mais je n’avais jamais osé me le procurer. Je l’avais sur ma « liste de livres d’achat » en me disant que je le demanderai pour Noël ou ma fête. Cependant, quelque chose d’incroyable s’est produit ! Mehdi Marion m’a contacté personnellement pour m’envoyer son roman. Ce fut une demande incroyable, et je le remercie chaleureusement pour cette confiance et cet intérêt qu’il m’a accordés. Alors, sincèrement, merci beaucoup Mehdi. Tu as fait de moi une personne très heureuse.

Lorsque j’ai commencé ma lecture, je ne savais réellement pas à quoi m’attendre. La quatrième de couverture était assez vague, laissant la place aux questionnements. J’étais réellement intriguée, et je fus loin d’être déçue de ma lecture.

Dès les premières pages, on se retrouve dans le même état que notre jeune protagoniste principale : on débarque dans une île mystérieuse, on ne connait rien, on ne sait rien de son passé, ni de ceux qui sont là. On apprend à connaître les informations en même temps qu’Ardian. Mais son réveil n’est pas de tout repos, car après tout, il ne faut pas l’oublier : il vient tout juste de se réveiller dans une île de pirates.

Sincèrement, cela m’a pris quelques pages, voir un ou deux chapitres avant de rentrer réellement dans l’histoire. Au début, j’étais tellement troublé par la langue romaine que je n’arrivais pas à me concentrer directement sur le récit. C’était quelque chose que je trouvais intéressant d’avoir des mots d’une autre langue, donnant un certain charme à la stylistique. Cependant, vu que je ne savais pas à quoi m’attendre, c’était quelque chose qui me « dérangeait » au départ. Mais cette impression s’est très vite dissipée une fois embarquée dans l’histoire.

Le roman de Mehdi Marion est rempli d’action, mais aussi de beaucoup d’humour. Si on pense que le déroulement de l’histoire sera « soft » à cause qu’il s’agit d’enfants, il faut vous enlever cette impression de la tête toute de suite. Les personnages sont peut-être des enfants, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout d’apprends pirates. Et « pirate » veut aussi dire : pillage, barbarie, rivalité, ruse et la tricherie, qui est même très encouragée au sein de cette communauté !

Malgré le sujet de la piraterie, j’ai été agréablement surprise de voir la complicité entre ses personnages principaux. Cette « famille recomposée » a su me faire fondre le cœur et retrouver mon cœur d’enfant. L’humour et l’allégresse d’Ardian et de Darian seront ce qui me manquera le plus lors de mes prochaines lectures. Je peux déjà vous dire que j’ai très hâte de retrouver cet aspect dans le deuxième tome à venir.

Mais une des choses qui m’a le plus étonnée et le plus intéressée fut après ma lecture. Lors des remerciements de l’auteur, j’y ai découvert avec étonnement qu’il s’agissait que « l’île des serpents » existe bel et bien dans la Mer Noire. Ce petit côté « réaliste » de cette œuvre m’a bien plu. Qui sait ce qu’elle cache réellement ? Mystère…

Sincèrement, bien que je fusse un peu intriguée au début, je suis très heureuse de savoir qu’une suite verra le jour très bientôt. Et surtout – petite primeur ici – qu’Ardian et Darian ne seront plus seules : un animal de compagnie va les accompagner cette fois-ci !

Alors les pangolins, vous êtes prêt pour une nouvelle aventure ? Cette fois-ci, nous aurons sûrement de nouveaux lieux à découvrir avec nos chers compagnons !

Je tiens encore à remercier chaleureusement Mehdi Marion pour ce magnifique cadeau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s