Légion – Maude Rückstühl

Présentation :

● Titre : Légion
● Auteur : Maude Ruckstuhl
● Maison d’édition : ADA Éditions
● Collection : Collection Corbeau
● Date de Parution : Mai 2018
● Nombre de pages : 508 pages
● ISBN : 9782897866044

Résumé :

Elles envahirent son tronc pendant qu’une portion de régiment s’attaquait à ses bras, à son cou et à sa tête. Le chapeau de paille tomba en même temps que le corps devint cendre.
_________________________

Une famille quitte la ville pour acheter une maison abandonnée, située dans une campagne reculée.

Dès leur arrivée, le chant des criquets est anormalement fort. Celui des cigales évoque un ricanement moqueur.

Insectes et arachnides se font de plus en plus envahissants, de plus en plus menaçants.

Ils sont prêts à commettre tous les atrocités pour protéger un secret vieux de 400 millions d’années.

Ils sont agressifs, voraces, brillants et magistralement bien organisés.
Ils sont partout.
Ils sont légion.

Mon avis :

J’avais souvent entendu parler du roman Légion de Maude Rückstühl auparavant. À chaque fois, cela avait toujours été de très bons commentaires, et chaque fois, je me disais que je devrais me le procurer. Il m’a fallu quelques mois avant de finalement oser me le procurer. Il a été mon seul et unique achat lors du « le 12 août, j’achète un livre québécois ». Et sincèrement, je ne regrette pas mon choix.

Je ne savais pas à quoi m’attendre en ouvrant ce roman. Le résumé m’intriguait énormément, je savais que cela parlait d’insectes, mais c’était tout. J’ai donc appris lentement, au fur et à mesure que ma lecture avançait ce qu’était réellement Légion. Il s’agit d’un roman rempli d’amour, d’espoir, de courage et de combativité. Une famille qui survit à travers les coups durs de la vie décide de quitter Denver et leur appartement destructeur pour une maison abandonnée en campagne. À peine arrivée qu’ils découvrent que quelque chose cloche. Mais peuvent-ils vraiment refuser leur chance d’avoir un avenir meilleur ? Ils ne sont pas seuls : ils ont leur petite fille, Molly. Alors quand la vie de notre enfant est en jeu, le doute n’est pas permis. On fonce vers ce qu’on pense le mieux pour celui-ci, en espérant seulement de ne pas trop en baver à la fin.

Lors de ma lecture, plusieurs émotions m’ont submergé. C’était à la fois la crainte, le dégout, l’impatience et l’espoir. L’histoire démarre tranquillement, on se pose des questions, mais on ne sait pas ce qui va se passer. On voit simplement des choses « étranges » se produire.

Cependant, lorsque le suspense est arrivé pour de bon, vous êtes foutus. Il est impossible de refermer ces pages sans en savoir la fin. J’ai oublié le nombre de fois que ma respiration s’est coupée, que je me suis mise à feuilleter les pages, les survolant sans les lire, seulement pour savoir ce qui arrivait par la suite. J’avais ce besoin de comprendre, de m’assurer que tout irait bien pour cette merveilleuse petite famille.

Ce livre, après l’avoir bien « digéré », me fait penser à une araignée avec un insecte. On avance tranquillement sur sa toile, et elle, elle nous observe de loin. Elle guette le bon moment pour passer à l’action. Et sans qu’on s’y attende, on est entre ses filets, à se faire enrouler dans sa toile pour se faire déguster plus tard. C’est ce que me fait penser ce livre. Petit à petit, il nous attire, nous attirant dans sa toile pour mieux nous piéger à la fin et qu’on ne puisse plus nous libérer. Et sachant que celui-ci parle d’insecte, quoi de mieux que cette vision ?

Il s’agissait du premier livre que je lisais de Maude Rückstühl. Son écriture est simpliste, mais tellement efficace. Tout au long de ma lecture, je voyais parfaitement les scènes qu’elles décrivaient. Et ô combien je me suis attachée à ses personnages !

Tout d’abord, la petite Molly. Cette jeune enfant si innocente, si adorable et si généreuse. J’ai beaucoup apprécié ce personnage. Sa vision du monde, mais surtout sa façon de voir les insectes démontre une maturité qui manque à l’humanité. Elle les voit comme des êtres à part entière, qui méritent la vie autant que les humains. Elle ne fait aucun préjugé, ni envers eux, ni envers les « siens ». Elle n’espère qu’à une chose : la paix ainsi que l’amour de ses « amis » et de ses parents.

Le personnage de Faith, par exemple, m’a donné beaucoup plus de misère à aimer. Je la trouvais tellement prétentieuse, tellement égoïste. Et en même temps, je la comprenais au plus profond de moi. Ce n’était pas pour elle qu’elle souhaitait cette maison, ce changement, mais pour l’avenir de sa fille. Seulement, elle s’y prenait mal. Mais plus qu’on avançait dans l’histoire, et plus qu’au final, je suis venu à l’aimer. L’amour maternel a fini par prendre le dessus sur tout.

Dante, lui, a été mon deuxième coup de cœur avec Molly. J’ai toujours aimé les personnages de « bad boy au cœur tendre », et c’est la façon parfaite de le décrire. Malgré les épreuves vécues tout le long de sa vie, il n’a jamais pu arrêter d’espérer, et même d’aimer les deux femmes de sa vie. Et cela, ce simple désir de tout faire pour elles m’a profondément touchée.

Légion, ce n’est pas seulement un roman horrifique, à suspense. C’est une œuvre qui fait réfléchir, qui nous montre les plus belles valeurs de l’humanité, mais aussi les plus pires. Il nous fait réfléchir sur ce que nous faisons, sur l’existence des autres vies « extra-terrestres », mais aussi à l’importance des vies « inférieurs » à nous. La citation de Léonard de Vinci, au début du livre, m’a marqué. Cette simple citation démontre parfaitement la pensée de l’auteure.

« Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd’hui le meurtre des êtres humains. »

Si vous étiez comme moi et que vous hésitiez à vous procurer ce roman, alors je vous le dis : osez. Prenez le risque, car ce sont des heures de plaisir, de dégoût et de bouleversements qui vous attendent. Je peux officiellement vous dire sans aucune hésitation que je relirais ce roman dès demain si je n’avais pas autant de livres à découvrir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s