Monstres et fantômes : 15 auteures, 15 nouvelles d’horreur

Présentation :

● Titre : Monstres et fantômes : 15 auteures et 15 nouvelles d’horreur
● Auteur : Mélikah Abdelmoumen, Jade Bérubé, Fanny Bloom, Stéphanie Boulay, Catherine Côté, Marie Demers, Fanie Demeule, Laurence Gough, Geneviève Jannelle, Marie-Hélène Larochelle, Véronique Marcotte, Maude Nepveu-Villeneuve, Mikella Nicol, Erika Soucy, Mélissa Varreault
● Maison d’édition : Québec-Amérique
● Collection : SHOP
● Date de Parution : Octobre 2018
● Nombre de pages : 341 pages
● ISBN : 9782764436608

Résumé :

Un collectif où quinze écrivaines ont relevé le défi d’écrire une nouvelle dans un
genre qui ne leur est pas habituel : l’horreur.

Mon avis :

Ça faisait un long moment, environ un ou deux ans, que je désirais me procurer le fameux roman de nouvelles Monstres et fantômes. Ce qui m’avait attiré au départ, ça avait été la page couverture. Alors après autant de temps, j’ai finalement décidé de lâcher prise et de me le commander !

Sincèrement, je n’avais aucune attente avec ce roman. J’espérais passer un bon moment, connaître une autre facette de l’écriture et du genre de l’horreur. Je n’ai pas été déçu, au final.

Il s’agit de 15 auteures différentes, donc, de 15 nouvelles complètement différentes aussi et des plumes à l’opposée l’une de l’autre. J’ai vraiment été intéressé de passer d’un style d’écriture à l’autre comme ça. Changer de thème, de perception de l’horreur, ça fait toujours du bien !

Mais ce qui est sur, c’est qu’avec 15 nouvelles que tu lis une après l’autre, il y a toujours le fait de comparer les uns aux autres. Dans mon cas, c’est arrivé quelques fois. Cependant, même s’il y a des nouvelles que j’ai moins aimé, dans l’ensemble, j’ai vraiment passé un bon moment de lecture.

Une des choses qui m’a marqué, c’est lors de la nouvelle « Les Renégats ». J’en étais à lire le début en me disant que, malheureusement, certaines auteures n’avaient pas la même vision de l’horreur absolue que certaine, sauf que la fin m’a mis bouche bée. Et c’est là, à ce moment précis, que je suis tombée sous le charme de la  » nouvelle  » en genre littéraire. Je me suis rappelée au fond qu’une nouvelle devait avoir un punch, une finalité qu’on ne s’attendait pas. « Les Renégats » est le genre typique d’une nouvelle réussie. De plus, c’est à la toute fin que j’ai réellement compris la vision de l’horreur selon cette auteure et elle m’a laissée sous le choc, à bien des égards.

La seconde chose qui m’a marqué, c’est de pouvoir réaliser combien « l’horreur » est une question de personnalité. Pour certaine, la pire chose au monde est la possibilité de faire du mal à sa propre progéniture, pour une autre, il s’agit de se faire droguée, enlevée, torturée, violée et tuée, pour d’autres, il s’agit plus de fantômes, de monstre cannibalisme, d’enlèvement de tout genre. L’Horreur n’est pas la même vision chez chacun. Tout le monde à ses propres peurs, ses propres phobies. Et c’est ce que ce livre nous rappelle.

À un certain sens, ce roman m’a fait repenser au cas d’Yvan Godbout et l’affaire « Hansel et Gretel ». Certains passages, certaines nouvelles même, me paraissaient à quelques moments de  » mauvais goût « . Mais est-ce pour cela qu’on devait l’empêcher d’être dans ces 15 auteures ? Non. Il s’agit d’une perception des choses, des goûts littéraires, des valeurs personnelles. Certaines ne correspondaient pas à mes goûts, à mes valeurs aussi, mais pourtant, j’ai su les lire quand même. Même si elles ne font pas partie de mes préférés, je peux quand même dire que j’ai aimé les découvrir.

Parfois, j’ai eu envie de sauter une nouvelle, mais je m’en suis empêchée. Mon but, lorsque je lis, est de me faire déranger dans ma lecture. C’est d’apprendre à aimer de nouvelles façons d’écriture, de nouvelle vision et façon de penser. Je lis de  » force « , car je veux agrandir ma vision du monde, avoir une plus grande ouverture d’esprit. Mais si un roman n’est pas de votre goût, n’hésitez pas à le refermer et à passer à autre chose. Personne ne vous oblige à le lire, sinon vous-même.

Au final, je ne regrette aucunement mon choix de l’avoir acheté. Il est certain que je relirai ce roman pour une seconde fois et j’espère relire certaines nouvelles avec un œil nouveau. J’ai adoré le changement de style d’écriture et je compte même découvrir d’autres œuvres de certaines auteures, car elles ont su marquer mon esprit à coup de mots.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s